Nos 6 premiers mois chez Wivoo

 In Wivoo

On va commencer par une banalité : « le temps passe vite ». 

On se souvient comme si c’était hier quand on vous diffusait notre questionnaire en pleine création de ce qu’allait devenir Wivoo. Aujourd’hui, on vous donne les résultats que nous avons trouvé pertinents et nos actions concrètes en face ! 

De notre premier logo à la version finale (octobre 2018)

Notre panel : 

  • 80 réponses exploitables sur 106.
  • Une parité presque respectée : 49% de femmes et 51% d’hommes.
  • 66 % des personnes interrogées viennent du conseil, 26,25% sont côté annonceurs et 7,5% de potentiels clients. 

Après les chiffres, place à une synthèse d’une pluie de verbatim ! On tenait à vous remercier pour vos retours, car nous les avons vraiment pris en compte. 

Tu te rappelles ? On n’avait même pas de nom 🙂 

Première partie : Ce que vous aimez dans le conseil. 

Le retour prédominant concerne la culture d’entreprise, la proximité et l’équipe, sur ce point, c’est un peu compliqué de nous auto-évaluer ! On pense avoir des valeurs saines : transparence, agilité, bien être et on a fait de la proximité notre point le plus important : un suivi de proximité, des évènements, des jours défacturés, Slack… Concernant l’équipe, on vous laisse vous faire votre avis, vous nous direz si on est sympa !

Deux autres points au coude à coude (à 2% près d’après nos calculs) ont été remontés : la taille humaine ainsi que les clients/missions proposés.

Pour la taille humaine, notre message est clair : 150 personnes au maximum quoi qu’il arrive. Après nos recherches et notre sentiment, 150 personnes est un chiffre maximum avant de ne plus être une taille humaine. On attend votre avis sur le sujet. 

C’est pas ce qu’on recherche ! En plus on préfère le bleu

Pour les clients et missions proposés, nous sommes focus sur le Product Management donc nous n’avons que des missions dites agiles ou des clients souhaitant aller vers l’agilité. Nous n’avons pas apporté de réponse à ce point-là, car notre expertise donne une direction.

Après vous parlez de liberté d’entreprendre, d’autonomie, c’est parfait vous êtes tombés au bon endroit. Nous avons décidé de déléguer une partie de nos activités stratégiques aux consultants. Ils peuvent monter sur les sujets recrutements, business, talk, suivi des consultants mais également proposer leurs propres sujets. On appelle ça le parcours intrapreneuriat. On a aussi le parcours associé pour participer activement à la vision stratégique du cabinet mais également le parcours entrepreneur : 20% de temps libre pendant 6 mois pour vous lancer dans l’aventure ! 

On adore les Start Up et l’innovation, on essaie de rencontrer et d’échanger avec un maximum d’entre elles. Ici The Family le 28/01/19. 

Bizarrement, le salaire arrive assez loin, même si on sent que c’est un sujet qui peut être améliorer (toujours plus c’est sympa), on connaîtle prix du marché et on essaie d’être attractif. On va tester une nouvelle façon de gérer les augmentations, fini les jeux de négociations : « je veux 30% d’augmentation » pour en obtenir 5%. On vous en reparlera dans un autre ticket, pour nos 1 an peut être ? 

Seconde partie : ce qui peut être amélioré. 

Pour bien comprendre cette seconde partie, beaucoup de sujets qui peuvent être améliorés, ont été traités dans la première partie, on va aborder les gros points et ceux qui sortent du lot. 

La transparence, on comprend ce besoin de transparence. Une à deux fois par mois on présente soit sur notre Slack soit en présentiel, notre activité, ce qui a été réalisé et comment on le réalise. Mais on est transparent aussi avec vous-même, votre Taux Journalier Moyen, si ce dernier est augmenté on vous en reverse une partie !

Le point suivant est très intéressant, car on pense sincèrement être peu à proposer cette expérience, il concerne « le suivi et l’écoute des consultants ». Au sein des associés, un ancien consultant est dédié à cela, il va s’occuper de suivre la carrière des consultants, de comprendre les besoins en formations, l’accompagnement nécessaire en début de mission, l’accompagnement des projets internes mais aussi la gestion des augmentations. Le tout en parlant la même « langue ». Bien entendu, quand on avance le chiffre de 150 personnes, cet associé ne sera pas en mesure de suivre l’intégralité des collaborateurs. Et bien on fait ce qu’on dit : déléguer les activités stratégiques, le suivi de carrière sera géré par d’autres consultants qui devront suivre la carrière d’un ou de plusieurs collaborateurs. Bonus, cela évite les conflits d’intérêt avec la partie business. 

Conclusion

On a pleins d’autres retours, mais on sait déjà que vous vous êtes arrêtés avant la conclusion. On fera surement une deuxième partie à cet article. On a tout mis en oeuvre pour prendre en compte vos retours, les retours du marché, mais aussi notre vision. On veut vraiment créer une société qui ressemble aux personnes qui la constituent. On vous fait des bisous et on se dit à bientôt ! 

Recent Posts